MISE EN OEUVRE

Pour obtenir le maximum d'une ligne en soie naturelle JP Thébault, il est nécessaire de respecter la mise en œuvre suivante. Une soie naturelle se prépare avant son utilisation. Il est indispensable de l'assouplir à l'aide de la graisse fournie en procédant de la manière suivante :
1- Avant la première partie de pêche, étendre la totalité de la soie.
2-  Avec les doigts, prendre un peu de graisse et frotter la ligne sur toute la longueur.  La graisse est absorbée par l'apprêt, celui-ci devient plus souple.

3- Cette opération doit être répétée cinq fois minimum tous les deux jours. La ligne est prête à pêcher pour quelques heures. Le temps de pêche augmentera progressivement au fur et à mesure du rodage.

4- Au cours des cinquantes premieres heures de pêche environ, la ligne se dégraisse très vite sur la partie pêchante. Il est indispensable de graisser à nouveau cette partie après séchage avec un chiffon ou un papier absorbant.
C'est le rodage de la ligne. On peut être amené à graisser cette partie toutes les heures pendant cette période. Ensuite la ligne peut pêcher trois à quatre heures sans être graissée.

5- Après la partie de pêche, sortir la ligne du moulinet pour qu'elle sèche (une nuit environ) et la graisser avant de la bobiner à nouveau sur le moulinet.

6- Employer la graisse fournie avec la soie à l'exclusion de toutes autres.

L'entretien d'une soie naturelle ne demande pas beaucoup plus de temps que celui d'une ligne plastique. Seule la préparation est différente

Pendant l'intersaison, il est conseillé de stocker la soie au sec dans la boite dévidoir JP Thébault.

CONSEILS

Quelques règles d'utilisation :
- Eviter les angles  aigus au moulinet, une forte traction pour la sortie ou le bobinage de la ligne, particulièrement avec les moulinets semi automatique à ressort de rappel ou les cannes à action rapide.
- On n'enfile pas les anneaux de la canne en pliant la pointe de la soie. Pour se faire plier le bas de ligne.
- Sortir la première longueur de soie à la main sans se servir de la canne comme d'un arc.
Ces règles ont pour but d'obtenir après le rodage une ligne souple. L'apprêt aura durci tout en ayant les caractéristiques de la peau d'un serpent : glisse et souplesse au maximum.
Le profil entre alors en jeu pour apporter :
    -  L'aisance dans le lancer même avec un vent défavorable.
    -  Discrétion au poser et à l'arracher de la ligne.
Alors à vous des centaines d'heures de pêche à la mouche.
Je vous recommande d'utiliser votre soie dans l'année !!!! Si pour une raison quelconque vous deviez ne pas vous en servir, sortez la de la boite pour l'aérer ...
En cours de pêche, si la pointe de votre soie coule, séchez la avec du papier absorbant.
En règle générale ne jamais graisser une soie humide...

COURRIEL

WWW.JPTHEBAULT.COM

Top Fly Fishing Sites